Servir à San Francisco

Servir à San Francisco

Servir à San Francisco

La ville de San Francisco est connue pour ses rues, ses collines, son fameux pont, le Golden Gate Bridge, ses cable Cars, sa vie alternative, la silicon valley un peu plus au sud… Les touristes passent en ignorant les personnes qui dorment dans la rue, témoins d’une Amérique à plusieurs vitesses, qui laissent sur l’asphalte une partie de sa population, comme ailleurs…

Les Franciscains de San Francisco ont une longue tradition d’aide sociale, depuis le grand tremblement de terre de 1906 qui a rasé une partie de la ville, en passant par la grande dépression des années 30… Dans les années 50, le Père Alfred Boeddeker a fondé un restaurant pour les personnes de la rue, la dining room: plus qu’une soupe populaire, une salle à manger où règne un esprit familial, fidèle aux intuitions de saint François. Aujourd’hui, la fondation San Anthony a de nombreuses activités: près de 2,400 repas sont servis chaque jour, un clinique, un centre informatique, une friperie… Ce sont près de 15,000 bénévoles qui passent chaque année et qui donnent de leur temps pour aider les personnes en précarité. Ces activités font de la fondation l’un des acteurs majeurs de la solidarité en Californie. (Rappelons-nous que le contexte américains est très différent de ce que nous connaissons en France)

Le projet Gubbio

Il y a une dizaine d’année, la paroisse dont s’occupe les frères, a voulu répondre à un autre besoin. La nuit, les rues sont dangereuses et bruyantes. Il est difficile d’y dormir en sécurité. Le manque de sommeil a des conséquences importantes sur la santé physique et psychique des personnes. La paroisse s’est alors organisée et a créé le projet Gubbio: l’église est ouverte de 6h à 15h et accueille les personnes de la rue pour un temps de repos, calme et sur. Au milieu des ronflements, la prière de la communauté prend une profondeur particulière…

A l’entrée de l’église, cette citation du Pape François dans Evangelii Gaudium: « je préfère une Église accidentée, blessée et sale pour être sortie par les chemins, plutôt qu’une Église malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités. » (EG 49)

Présentation du projet Gubbio à la paroisse Saint Boniface dans le Tenderloin de San Francisco

La fondation San Anthony

La fondation San Anthony accueille de nombreux volontaires pour quelques heures par semaine ou pour plusieurs semaines. Si vous souhaitez avoir des renseignements, n’hésitez pas à contacter la responsable des volontaires par l’intermédiaire du site internet de la fondation.

Une réaction au sujet de « Servir à San Francisco »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *