François ou la joie de la conversion

Découvre avec nous François d’Assise, maître de vie spirituelle, qui a influencé tant d’hommes et de femmes à travers l’histoire. Qu’a-t-il a te dire aujourd’hui ?

« Le Très-Haut lui-même me révéla que je devais vivre selon la forme du saint Évangile » (Testament de François)

Que connais-tu de François d’Assise ? Qu’il parlait aux oiseaux ? Qu’il aimait les lépreux ? Qu’il a écrit la prière « Seigneur fais de moi un instrument de ta paix » ? François d’Assise c’est bien plus que de jolies fioretti, ces épisodes de la vie d’un saint que l’on cite en exemple. 

Saint François était un homme de désir, désir d’être chevalier, d’épouser  la plus belle dame d’Assise, d’être le roi de la fête… il pensait être heureux. C’est en rencontrant, aux portes de la ville, un lépreux, que François réalise qu’un autre monde existe, un monde qu’il n’avait vu que de loin, sans vraiment y prêter attention. Les biographes de François nous racontent qu’il quitta son cheval, s’approcha d’un lépreux et l’embrassa malgré le dégoût qu’il éprouvait face à sa maladie et la peur de la contagion. Que s’est-il passé dans l’esprit et dans le coeur de François pour oser ce geste ? Etait-ce un appel ou un commandement de Dieu, la recherche du martyr ? Quoiqu’il en soit, François dira par la suite : « ce qui me semblait amer fut changé pour moi en douceur de l’esprit et du corps » (Testament 3). C’est dans ce baiser échangé que François perçoit le Christ souffrant sur la Croix. Après cette rencontre foudroyante pourrait-on dire, François n’aura plus qu’une seule urgence et impulsion au fond de son cœur : « vivre selon la forme du saint Evangile » (Testament de François). 

Pour François cela veut dire mener une vie la plus ressemblante possible à celle que Jésus a vécue durant son existence. Cette rencontre a été pour lui une étape essentielle sur son chemin initiatique, chemin parsemé de plusieurs conversions,  de périodes de doutes et d’angoisses, d’abandons résolus et renouvelés à Dieu. François découvre, petit à petit, qu’être fils de Dieu peut combler une vie, il remet tout son être entre les mains de Dieu. 

Pour aller plus loin…

Voici quelques pistes de lecture que nous te recommandons ! Livres que tu peux trouver à la librairie de spiritualité franciscaine (9 rue Marie Rose à Paris 14ème) et dans toutes les bonnes librairies.

Le frère Thadée Matura  a beaucoup travaillé les écrits de saint François. à l’âge de 94 ans, la fraicheur de sa foi et de sa vocation reste vive. Dans le numéro d’octobre 2017 de la revue Prier, il nous parle de la découverte de la spiritualité de François d’Assise: le cœur en est la joie et l’amour inconditionnel de Dieu. Thadée Matura Prier2017

 Ce petit livre éclaire d’une façon lumineuse le parcours de saint François. On y découvre un homme au cheminement parfois chaotique, toujours en recherche, cheminant de conversion en conversion. Bref, enfin un saint qui nous ressemble et qui du coup, nous ouvre un itinéraire humain et spirituel vers la joie de vivre l’évangile.

Fr. Pierre Brunette, François d’Assise et ses conversions aux Éditions Franciscaines.

 

 

 

Ce livre du frère Éloi Leclerc est incontournable pour tous ceux qui cherchent à entrer dans la spiritualité de François d’Assise. Avec des mots très simples mais profonds, le fr. Éloi nous raconte un François qui cherche Dieu à travers ombres et lumières. Plus qu’une biographie simplement informative, il nous donne la sève de l’expérience franciscaine, que lui même a mûrie à travers son expérience humaine.

Fr. Eloi Leclerc, Sagesse d’un pauvre chez DDB.

 

 

A la fin de sa vie, François d’Assise nous livre le secret de sa joie évangélique. Dans son Testament, il retrace son itinéraire pour s’émerveiller de ce Dieu qui l’a toujours conduit. Il laisse également à ses frères et à ceux qui voudraient le suivre un chemin de vie, les invitant à persévérer dans la fidélité à leur vocation. Le fr. Max de Wasseige nous aide avec finesse et simplicité à entrer dans ce texte de François indispensable si l’on veut mieux connaitre la personnalité du Poverello.

Fr. Max de Wasseigne, Le cœur du petit pauvre aux Éditions Franciscaines.

 

 

Dans son Testament, François d’Assise raconte la rencontre avec le lépreux comme l’évènement qui va bouleverser sa vie et la réorienter. En écho avec son travail auprès de personnes en précarité, fr. Frédéric-Marie Le Méhauté relit l’expérience fondatrice de François, y discernant la clé de sa vie et de son action, sa vision de Dieu, du monde et l’ouvre à la fraternité universelle. Pour lui hier, comme pour nous aujourd’hui, la miséricorde faite avec les plus pauvres n’est pas une charité hautaine, qui oblige l’autre, mais elle se vit dans une réciprocité qui ouvre à la joie.

Fr. Frédéric-Marie Le Méhauté, François d’Assise et la miséricorde aux Éditions.

Franciscaines

 

 

Jacques Le Goff est un spécialiste reconnu du moyen-âge. Il nous livre ici une analyse historique de François d’Assise et de son mouvement, loin des images d’Épinal, tentant de démêler l’hagiographie de l’histoire. C’est un livre important pour comprendre que la sainteté de François murit à travers un temps et des circonstances précises.

J. Le Goff, Saint François d’Assise, Folio-histoire