Toulouse

Se compromettre avec les plus pauvres. Cette invitation de nos Constitutions a été accueillie d’une façon forte et sérieuse par les frères du Sud-Ouest de la France. A la suite de certains frères qui ont choisi d’aller vivre à la rue, les frères de Toulouse sont présents auprès des personnes sans domicile. Ils ont cherché à mettre en pratique les intuitions de la non-violence. En 2007, les frères ont été particulièrement interpelés par la situation des personnes sans papier. Depuis Noël 2007, pour protester contre l’enferment de ces personnes, ils se réunissent avec d’autres membres de la famille franciscaine en cercle et tout ceux qui veulent les rejoindre, dans le silence, sur la place du Capitole, centre de la vie politique toulousaine. Cet engagement politique, au sens le plus profond de souci du plus pauvre, a eu un écho très large en France.

Voici un reportage sur le fr. Jean-Louis, depuis longtemps engagé auprès de personnes ayant vécu à la rue. Il a créé avec d’autres personnes vivant à la rue l’association GAF: le Groupe Amitié Fraternité. Voici également une vidéo qui présente l’association.

 

Avec l’aimable autorisation du Jour du Seigneur