Brive la Gaillarde

     Grottes de saint Antoine de Padoue                                                

Les grottes sont dites « de saint Antoine » car ce saint franciscain mort à Padoue y a séjourné à la fin d’octobre 1226. Saint Antoine est l’un des saints les plus populaires, on le représente souvent avec dans ses bras Jésus enfant et l’Evangile. La vénération de saint Antoine puise son origine dans le chant « Si quaeris miracula » plus connu sous le nom de « Sequeri », composé par le frère Julien de Spire en 1233.

« Si vous voulez des miracles, la mort, les calamités et le Démon sont mis en fuite, les malades se lèvent guéris.
La mer s’apaise, les chaînes tombent ; les jeunes gens et les vieillards demandent et obtiennent la santé et le recouvrement des choses perdues.
Les dangers cessent, les nécessités n’existent plus ; que ceux qui ont connu la protection du Saint de Padoue en soient l’illustration.
Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours dans  les siècles des siècles.
Amen »

Aujourd’hui, la fraternité franciscaine composée de 6 frères anime ce sanctuaire populaire où de nombreux pèlerins viennent remettre leurs intentions de prière à saint Antoine. 

Retrouvez la fraternité sur son site internet : http://fratgsa.org/wp/

Sa page Facebook : Grottes de Saint Antoine

Le frère Nicolas fait découvrir les grottes et la grâce qu’il y  trouve: